La QVCT qui s'intéresse à la QVIT, ça a du sens !

Bousculés par la crise sanitaire et les adaptations incessantes, en pertes de repères du fait de l'éloignement et du télétravail, les collaborateurs s'interrogent de plus en plus sur l'utilité de ce qu'ils font. Cette crise identitaire au travail impacte la motivation et les choix, elle a déjà des répercussions sur les recrutements.

Et si on éclairait ce sujet ensemble ? C'est ce que propose l'édition 2022 de la Semaine pour la qualité de vie au travail. "En quête de sens au travail".

Lorsqu’on évoque la QVCT (qualité de vie et des conditions de travail), on pense naturellement aux actions mise en place volontairement par l’entreprise-employeur, pour l’ensemble des salariés ou des publics en particulier : horaires, cadre de vie, flexibilité, méthodes de management…

Or la QVT comprend aussi un volet personnel : chacun est acteur de sa qualité de vie individuelle au travail (QVIT). C’est le cas quand on peaufine ses méthodes d’organisation pour optimiser son temps et être plus efficace avec moins de fatigue, que l’on travaille en utilisant l’intelligence émotionnelle pour faciliter la vente, la négociation ou les relations entre collègues ou que l’on gère les périodes de surcharge en maîtrisant son stress ou encore en respectant l’équilibre vie professionnelle/vie privée, notamment en télétravail.
La sophrologie est une méthode concrète pour accompagner ces nouvelles manières de travailler. 
En juin, j'aurai l'occasion d'organiser :
- pour un groupe hospitalier, des ateliers sur la récupération en cours de journée,
- pour une start-up, des initiations à la micro-sieste,
- pour des sites industriels en restructuration, une conférence "Donner du sens à son travail"

Vous aussi vous êtes en quête de sens pour vos équipes ? Construisons ensemble l'intervention qui vous ressemble !